Ni No Kuni II : Test 2018 du meilleur J-RPG

Ni No Kuni II

Si le premier épisode de Ni No Kuni était très apprécié, ce second qui efface les bémols du précédent volet serait encore plus prisé. Il est fait aussi bien pour les petits que pour les grands. Toutefois, l’équipe Level-5 avec ses quelques fautes de goût a mis en place un mode « voyage » qui s’avère être réellement inutile. Son doublage en anglais, catastrophique, et son mode bataille, anecdotique, pourraient ne pas vous plaire ! Néanmoins, il faut essayer Ni No Kuni II pour en juger par vous-même ses petits « moins » et « plus ».

En passant, découvrez notre guide : « comment bien choisir son PC gamer ? » On vous propose dans ce guide tous les démarches à prendre en compte.

Test du très bon J-RPG 2018 : Ni No Kuni II

Une seconde fois, Level-5 fait preuve de savoir-faire avec Ni No Kuni II, ou l’avènement d’un nouveau Royaume. Le scénario simpliste de ce jeu vous imprègne dans un tout autre univers, où vous allez certainement tomber sous le charme de chaque personnage. L’aventure gagne en cohérence du côté du gameplay. Celui-ci est pensé suivant le mariage du J-RPG et du jeu de gestion marche.

Vous ne risquez pas de vous ennuyer pendant des heures entières grâce aux combats plus palpitants et au mode « Royaume ». Ce très bon jeu s’adresse tant aux enfants qu’aux adultes. Malgré qu’il donne accès à des affrontements variés, très dynamique, il présente tout de même quelques inconvénients, comme celui d’intégrer un mode voyage, presque inutile. Nous avons testé le Ni No Kuni II à votre profit. Tour d’horizon sur ce jeu : ses atouts et ses bémols.

Ni No Kuni II

Ni No Kuni II : un concentré de bonne humeur

Suite à une courte cinématique expliquant la manière dont Roland s’est retrouvé déplacé par téléportation dans le Second Monde, on peut tout de suite rentrer dans le vif du sujet. Evan, futur roi du royaume de Carabas, doit quitter les lieux après le coup d’État mené par Ratoleon. Heureusement, il peut compter sur l’aide de son nouvel ami Roland pour réussir à s’exiler.

Au passage, cet adjuvant risque de prendre un coup de jeune. Quant aux intentions d’Evan, elles se reposent sur la création d’un nouveau Royaume où le peuple peut vivre sa vie en toute bonne humeur et dans la joie. Le seul bémol c’est que pour y parvenir les deux compères doivent faire un long périple et contourner l’influence de Kundal sur les autres rois. Le long du voyage, vous serez émerveillé par les histoires des différents personnages que vous rencontrerez sur le trajet.

Pour info, découvrez sur H5ckFun.info tous les bons plans jeux vidéo durant les périodes de soldes 2018. Une grande opportunité pour les Fans de jeux vidéo à ne pas ratez.

Les combats dans Ni No Kuni II : variété d’armes

Le level-5 mise cette fois sur l’action tout en conservant le charme visuel du précédent épisode. Mais pour pouvoir mener à bien la quête de pouvoir, il faut vous exposer à une bataille où vous allez devoir prouver votre bravoure. Lors des combats, vous n’avez pas à jeter des sorts ni à attaquer à travers de multiples touches. Il vous suffit de presser tout simplement sur la touche R2 + Croix (Rond, Triangle ou Carré). Vous devrez pallier les menaces venant des ennemies en tenant compte de leur puissance. Vous pouvez compter sur la présence des petites mousses pour réussir à les vaincre. On assigne un pouvoir (eau, feu, électricité) à chaque petite créature magique.

Ni No Kuni II

Avec ce nouveau jeu, il est possible d’équiper chaque personnage de plusieurs armes. Vous pouvez vous tourner vers des attaques spéciales dévastatrices après avoir rempli la jauge de puissance. Les combats bien qu’ils soient rafraichis en permanence, peuvent paraitre relativement faciles.

Les petits « plus » du jeu Ni No Kuni II

Le jeu Ni No Kuni II se démarque par sa direction artistique de haut niveau et son character design de grande qualité. Le cel-shading sublime le décor. Chaque élément est modélisé avec le plus grand soin possible : les personnages, les villes majeures… Vous serez encore plus ébahi à la vue des effets visuels lors des combats. De nouveaux monstres aussi mystérieux les uns que les autres s’affichent au beau milieu de couleurs éclatantes au point de captiver en permanence.

Le cel-shading est complètement maîtrisé dans cette version en comparaison de la précédente. Dans ce jeu, le mode « royaume » réserve de vraies surprises. Les combats sont plus dynamiques et la durée de vie de vos personnages plus conséquente. Avec une B.O magistrale, et un scénario agréable, le Ni No Kuni 2 est beaucoup plus intéressant que n’importe quel J-RPG 2018.

Ni No Kuni II

Les petits « moins » du jeu Ni No Kuni II

Les équipes de Level-5 ont eu l’étrange idée de mettre au point un mode qui s’intitule « voyage ». En pratique, celui-ci vous permet de vous déplacer par téléportation dans les villes. Il n’est pas à la hauteur de toutes les réalisations du studio, puisqu’il induit au contrôle des personnages style Chibi au beau milieu d’un décor très moche. Par contre, cela n’est pas vraiment dramatique puisqu’après avoir accumulé une dizaine de points vous pouvez voyager sans encombre aux quatre coins du monde. Certaines zones restent vides et sont loin d’être reluisantes.

En outre, le doublage en anglais du jeu est un peu décevant parce que les émotions du personnage ne se font pas sentir à travers la voix des doubleurs. Ces derniers manquent par moment d’inspiration, ce qui n’est pas le cas avec la traduction japonaise. A contrario, les textes en français sont percutants tout en conservant le côté marrant des dialogues.

Même si vous pouvez reprocher au studio quelques fautes de goût, il faut tout de même constater que cette équipe est généreuse envers les gamers. Celle-ci offre au moins 35 heures de jeu, pouvant doubler en fonction des mystères à découvrir. Vous pouvez étoffer votre royaume de plus de cohue grâce à une dizaine de quêtes secondaires. Par la même occasion, prenez part à des batailles ou gérez des armées à travers les touches L1 et R1. Chaque unité a ses propres faiblesses et puissances. Vous pouvez donc le préparer en fonction des ennemis dont il a à combattre. Face aux affrontements variés, vous ne risquez pas de vous ennuyer dans ce jeu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*